décembre 7

De l'inutilité de l'encrage...

blog_nekoencrage.jpg




Cela devient un problème récurrent: peu importe le soin et la précision apporté quand j'encre à la main, le résultat scanné tel quel est dégeulasse: noir semi-transparent, gris floutés sur les bords, courbes tremblotantes ou imprécises...

Aussi, en dessinant en minuscule certains détails, j'atteint ma limite de précision d'encrage à la main et dudits détails sont bâclés.

Le résultat de tout cela, c'est que je dois systématiquement nettoyer/corriger/refaire l'encrage sur Photoshop avec ma petite tablette graphique, ce qui rallonge considérablement le temps d'exécution d'une illu (et c'est franchement usant).

Ce qui pourrait être évité en encrant directement depuis Photoshop au lieu de le faire sur papier. C'est pour cette raison que j'envisage sérieusement de m'offrir à Noël une tablette graphique à écran, genre Cintiq 12WX ou Asus EP121.

En plus cela fait très longtemps que j'en veux une et que je reporte mon achat...

décembre 29

Qualif' à la place du qualif' (WIP)

Le boulot n'est pas encore achevé: il n'y a que les aplats,il reste encore à faire les volumes, ajouter quelques détails et en corriger d'autres. Une version plus aboutie remplacera celle-ci.



Avec Shan et Adamis...





Page 1
Page 2
Page 3


C'est pratique d'avoir la double nationalité =3

août 15

Le retour du reporter

Quoi, qui a dit que mon blog était mort?!
Non monsieur, le site est toujous actif! Et on y reçoit même du beau monde!
(Cliquez pour afficher le strip en plus grand X3)

Le retour du reporter

J'admets que c'est une idée bien tordue, d'autant plus que les références ne sont pas évidentes, mais j'avais tout de même envie de l'exploiter X) Ah il aurait voyagé à ma façon le Tintin, c'est moi qui vous l'dit!

Et vous? Si Tintin devait revenir reprendre du service, quelles aventures voudriez-vous lui faire vivre? C'est un sujet que j'aimerais bien lancer dans la blogosphère! Faites-en une note ou un dessin sur votre blog et envoyez-moi les liens =)

La raison pour laquelle il n'y a plus de nouveaux albums de Tintin depuis belle lurette, réside dans la volonté de son créateur, Hergé, de garder son personnage avec lui dans sa tombe. Les héritiers n'ont jamais trahi cette promesse, cependant s'ils venaient tout de même à sortir de nouveaux albums, ça ne me choquera pas vraiment et l'initiative me plairait bien: ce serait intéressant de voir Tintin évoluer dans notre monde, vu les changements depuis les années 80 et la richesse de l'actualité.

Tiens, à ce sujet, je peux vous conseiller la lecture de Pinpin et la Fin de l'Or Noir, un pastiche engagé de 11 pages, réalisé par Piccolo et Mirabelle, ayant pour thème la chute imminente des réserves de pétrole et la désinformation. Voici la couv' et un extrait pour vous donner un aperçu...

Pinpin 1 Pinpin 2 Pinpin 3 Pinpin 4 Pinpin 5


C'est aussi Piccolo qui s'est occupé de ces superbes affiches pour la Journée Sans Achat, ici, et .

Et en bonus, je vous invite à écouter cette perle radiophonique signée Thomas Gunzig, écrivain et chroniqueur à l'émission belge "La semaine infernale". Cette chronique a été réalisée à l'occasion du Centenaire d'Hergé célébré en mai 2007. Il manque quelques secondes au début, où Thomas déclare faire son "coming out"... Bonne écoute!!


Le coming out de Thomas Gunzig


(A part ça, il est quand même ennuyant à dessiner, Tintin >_< J'aurais pas voulu être Hergé moi... Et pas de commentaires sur les mains, merci)

mars 9

Une vérité qui démange


Vous aviez été 53,06 % à voter pour notre Président en 2007, eh bien voilà ce qui vous attend!!
J'ai ramené de mes pérégrinations avec mon Tardis dans l'année 2047 un document radiophonique qui témoigne de l'état de la France, ou plutôt de ce qui va se passer si la situation ne change pas!!

TANT PIS POUR VOUS!!

(oui moi je serais déjà parti pour le Brésil depuis longtemps =p)

Pour découvrir d'autres pièces radiophoniques visionnaires de notre futur dans les quarante ans à venir, je vous recommande de vous rendre au site du Groupe d'Intervention Sous-Réaliste, dans la page "Journal du Futur".

journal_du_futur.jpg
Pour rester dans le thème, voici un de mes dessins restés inachevés, réalisé il y a deux ou trois ans. Rappelez-vous, Sarkozy était Ministre de l'Intérieur et fut encore connu pour ses histoires de Kärcher et de CRS qui faisaient des descentes dans les banlieues. Ce Sarko habillé en CRS est équipé d'un waterpack estampillé Kärcher et prévu pour balancer des jets d'eau, histoire que le petit Nicolas nettoie lui-même la racaille des cités. Avec le titre en bas, "Super Sarko Sunshine", cette illu parlera sûrement aux amateurs de jeux vidéo, car tout fait ici référence au p'tit plombier Mario: dans "Super Mario Sunshine" sur Gamecube, le p'tit gaillard devait nettoyer une ville balnéaire polluée au moyen de ce même modèle de waterpack...

Et donc j'ai avorté la réalisation de cette illu car en fin de compte, peu de personnes en comprendrait le sens. En effet, "Mario Sunshine" n'est pas un jeu qui aura marqué le public, mis à part les gamers... Et puis l'idée est moins drôle que je le pensais. Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez, vous.

Si un quelconque groupe, association, organisme, souhaite utiliser ce dessin pour des activités de communication et d'opposition (manifs, banderolles, tracts...), contactez-moi pour m'expliquer ce que vous souhaitez en faire, et que je puisse vous fournir une version agrandie.

Bah, on peut rêver non? =p vignette_supersarkosunshine.jpg

(Devrais-je peut-être essayer "Super Sarko Galaxy"??)

juillet 15

♥ Superman: Яed Son ♥


Couverture de Superman Red Son

L'histoire


"Que se serait-il passé si le jeune Superman, unique survivant de la planète Krypton, avait atteri en Union Soviétique plutôt qu'aux États-Unis ?" C'est sur cette supposition que le scénariste Mark Millar imagine l'épopée du célèbre superhéros, si son vaisseau avait atteri dans la campagne ukrainienne au lieu des terres reculées du Kansas.

Nous sommes en pleine guerre froide, l'URSS de Staline voit en l'arrivée de Superman une aubaine pour appuyer la suprématie du communisme dans le monde. Les États-Unis tremblent face à cette menace potentielle et indestructible, et confient leur contre-attaque à Lex Luthor, le scientifique au génie illimité de Star Labs.

Le camarade Superman, lui, n'entend pas mettre ses pouvoirs aux seuls services de la Russie, et rêve de partager son idéal avec le reste du monde, d'une société parfaite où crimes, famines et maladies sont éradiqués. Cependant, nombre sont ceux qui mettent leurs plans en œuvre pour stopper son hégémonie: les créations de Luthor, les chiroptères mystérieux, les trahisons, les amitiés qui font et se défont...



Mon avis



Voici donc un beau récit, complet, accessible et passionnant qui saura trouver votre intérêt, même si vous n'êtes pas spécialement amateur de Superman: son univers et les personnages qui l'entourent sont désormais si connus que vous trouverez vite vos marques. L'on prend plaisir à prendre part au combat entre Superman communiste, fondateur d'un monde parfait, Lex Luthor, le considérant comme le plus grand défi de sa carrière , et tous les détracteurs qui souhaitent mener le surhomme à la chute de son piédestal.
Les pans de l'Histoire du monde que nous connaissons sont revisités et remaniés, et les bad guys ne manquent pas de charisme et de personnalité. Mention spéciale au caractère de Lex Luthor, qui est génial ici avec son intelligence mordant, routinier et cynique!
De plus le récit est bien servi par les talents artistiques de Dave Johnson, Kilian Plunkett (dessin), et Paul Mounts (couleur). Le dessin est lisible, efficace, parfois même élégant et transcrivant à merveille le caractère des personnages, ainsi que le bon choix de couleurs et d'effets de lumières.
La seule petite pique que j'aurais à faire reste au niveau des combats: ceux-ci s'annoncent épiques, mais se déroulent en fin de compte assez vite, et sont parfois même expéditifs (en un coup de vent l'ennemi est maîtrisé). Mais vu le nombre assez limité de pages (environ 150), nous comprenons bien que l'accent est mis sur la narration, bien plus que sur "l'esbroufe". Car le récit recouvre un siècle d'événements et de changements. Et les dernières pages closent avec brio cet épopée: l'on pourra dire que la boucle est bouclée.

Pour résumer, "Superman: Red Son" s'avère être une bande dessinée enthousiaste et facile à lire avec de jolis revirements de l'Histoire et des personnages de DC Comics que nous découvrons sous un autre jour. Avec une réalisation graphique exemplaire pour ne rien gâcher.

Extrait 1 Extrait 2
Extrait 3 Extrait 4
Références

Titre et maison d'édition: Superman Red Son chez Panini Comics
Scénariste: Mark Millar
Dessins: dave Johnson et Kilian Plunkett
Prix public conseillé: 13 euros